« Islamophobie, J’écris ton nom » : Rapport d’activités 2014

0
225

Ce rapport d’activités présente les actions du Collectif Contre l’Islamophobie (CCIB) qui a été officiellement lancé en septembre 2014, soit quatre mois d’activités. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette année de lancement fut riche en actions de terrain, présences médiatiques et partenariats pour faire reculer l’islamophobie en Belgique et sur Internet.
Injures, actes de violence envers des lieux de cultes musulmans, agressions de femmes, d’hommes, d’enfants de confession musulmane, incitations à la haine, exclusions  principalement des femmes du marché de l’emploi et de l’enseignement…, nous assistons à une libéralisation de l’expression du rejet de l’autre dans des administrations publiques, dans certaines entreprises, des parlements, des écoles comme dans l’espace public, mais aussi au travers de discours médiatiques et sur Internet (principalement les réseaux sociaux).

Néanmoins, ces dernières années, des intellectuels courageux, des militants antiracistes, des personnalités politiques, des institutions internationales et des associations ont identifié ce nouvel habit du racisme, ses différentes formes, ses mécanismes d’exclusion envers les personnes musulmanes ou supposées comme telles. Il porte un nom : l’« Islamophobie ».
Aujourd’hui, malgré un certain discours politique qui appelle au mieux vivre-ensemble, malgré un arsenal juridique anti-discrimination important, malgré l’existence d’une Constitution qui protège les minorités, les discriminations sont en augmentation et empêchent l’ensemble de la population de vivre dans une société inclusive, égalitaire et apaisée.

Avec son équipe de volontaires et ses partenaires que nous tenons tout particulièrement à remercier, le CCIB s’engage au quotidien à faire reculer la xénophobie et le racisme dans notre pays. Son travail mérite à être mieux connu… et reconnu.
Merci à toutes et tous pour votre soutien et votre contribution à nos efforts de justice et d’égalité. Stop à l’islamophobie. Ensemble. Maintenant.

lienpdf