Quand la caricature nourrit l’islamophobie

593

BRUXELLES, LE 3 SEPTEMBRE 2015 Le Collectif Contre l’Islamophobie en Belgique (CCIB) a pris connaissance des deux caricatures parues dans le journal Het Belang Van Limburg et De Gazet Van Antwerpen. Ces dessins illustrent le racisme sous sa forme islamophobe. Leur symbolique est d’une extrême violence, car elle présente la religion musulmane comme une « race » qui marquerait les comportements de ses fidèles depuis leur plus jeune enfance.
Pour rappel, la caricature de Het Belang Van Limburg montre un enfant dans une classe maternelle, lors du premier jour de la rentrée scolaire, crier « Allahu akbaaaar » en tranchant la gorge d’un ours en peluche. La deuxième caricature montre dans la cour de récré un « jeune musulman » qui rentre de vacances de Syrie avec une bombe dans la main. Le CCIB prend actes des excuses publiques de la rédactrice en chef et du caricaturiste, reconnaissant une erreur de publication.
Ce dessin est pourtant grave, car il essentialise l’enfant musulman en tant qu’être sanguinaire. En ciblant l’enfant musulman, et en le présentant comme un assassin, la caricature « racialise » la religion musulmane et nourrit un amalgame xénophobe et raciste grave.
D’ailleurs, le climat islamophobe qui marque cette période estivale et de rentrée scolaire doit nous interpeller toutes et tous : polémique sur le sirop de liège « halal », propos d’un député s’offusquant que la télé publique donne la parole à une dame portant un foulard le jour de la fête nationale, annonce d’interdiction du foulard dans des Hautes écoles, polémique sur l’abattage rituel avec étourdissement … le tout sur un fond de climat xénophobe dans le cadre de la crise des réfugiés en Europe.
Face à cette poussée, il est urgent que les médias et les artistes prennent toute la mesure de l’impact de leurs propos et de leurs actions dans la promotion de la haine et du rejet de l’autre. Pour rappel, les chiffres du Centre interfédéral et du Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie (MRAX) témoignent du niveau record de l’islamophobie en Belgique. Dans son rapport d’activité 2014, le CCIB indique que le nombre d’actes islamophobes a quasi doublé sur ces trois dernières années.

Une caricature pour répondre à la caricature

La large audience de ces médias et la créativité des caricaturistes pourraient très bien être mises au service du vivre-ensemble et du respect mutuel, ce qui serait un moyen concret de réparer cette erreur, de déconstruire les fantasmes sur les musulmans et de promouvoir le vivre-ensemble.
À l’occasion de sa semaine de lutte contre l’islamophobie #ISLAMOPHOBIA21 qui a lieu du 11 au 21 septembre 2015, le CCIB invite tous les caricaturistes à lutter contre la montée de l’islamophobie en réalisant au nom de la liberté, une caricature CONTRE l’islamophobie POUR le vivre-ensemble !
Les journaux progressistes pourraient aussi la diffuser massivement pour dire non à la haine.

arton233
Contact presse : H. El Hajjaji, Vice-Président (0496324848) contact@islamophobia.be