Après un « été islamophobie », le CCIB met en garde contre la démission des musulmans

502

Le président et le vice-président du Collectif contre l’islamophobie en Belgique (CCIB) évoquent lundi dans Le Soir « un été islamophobe avec une succession d’événements qui alimentent le climat actuel ». Ils plaident pour un plan global contre le racisme, avec un volet islamophobie.

« L’islamophobie est à la fois un marchepied pour l’extrême droite mais aussi pour la propagande de Daesh. Le risque de ces polémiques à répétition, c’est la démission des citoyens musulmans »

« L’islamophobie est à la fois un marchepied pour l’extrême droite mais aussi pour la propagande de Daesh. Le risque de ces polémiques à répétition, c’est la démission des citoyens musulmans », met en garde Hajib el Hajjaji, vice-président du CCIB.

Il estime que l’islamophobie alimente le terreau de la radicalisation. « Si on veut lutter contre la radicalisation, nous avons besoin d’un plan global contre le racisme, avec un volet islamophobie », affirme-t-il, ajoutant entre autres qu’on ne peut plus « rester indifférent face au flot de commentaires racistes sur les réseaux sociaux »..

Lire l’article sur lesoir.be