Attaques islamophobes de mosquées, et en Belgique ?

243
20190327_181631-min

<Extrait…>

Objet : Attentats islamophobes de Christchurch – Apologie du terrorisme sur les réseaux sociaux en Belgique – demande d’enquête et mesures de sécurité pour protéger les lieux de culte

Monsieur le Procureur,
Monsieur le Premier Ministre,
Messieurs les Ministres de la Justice et de l’Intérieur,

Par la présente, nous souhaitons vous faire part de notre très vive inquiétude, suite à la publication de propos faisant l’apologie du terrorisme par des internautes dont le profil sur Facebook indique qu’ils sont des résidents et/ou des citoyens belges (voir un exemple en annexe pour lequel nous demandons une enquête et des poursuites judiciaires).

Comme vous le savez, en ce mois de mars 2019, un attentat particulièrement horrible et meurtrier a eu lieu dans deux mosquées de Christchurch, faisant 50 morts et près d’une cinquantaine de blessés. Ces attentats ont été perpétrés par un suprémaciste blanc, qui s’est radicalisé, notamment suite à un séjour en Europe, et qui admirait les mouvements d’extrême-droite depuis plusieurs années. Ce raciste a tué de sang-froid des personnes du simple fait qu’elles étaient musulmanes et se trouvaient dans leur lieu de culte et de recueillement. Il s’agit donc d’un attentat terroriste islamophobe.

Cette radicalisation, nourrie par des thèses complotistes (Grand Remplacement, islamisation de la société, …), nécessite à notre sens un monitoring des groupes d’extrême-droite en Belgique, dont les capacités de nuisance et de violence nous semblent sous-estimées. A ce titre, le chef de la Sûreté, M. Jaak RAES, avait mis en garde dans la Libre du 4 mai 2016 : « Une nouvelle polarisation peut émerger. Pensez aux marches de Pegida, à des réactions violentes de l’extrême-droite. (…) Nous ne pouvons rester aveugle » souligne-t-il en faisant référence au fait que certaines mouvances puissent tirer parti de l’image négative de la communauté musulmane véhiculée par certains. »

Suite à ces deux attentats en Nouvelle-Zélande, il y a eu un déferlement invraisemblable de haine. Notre association a reçu de très nombreux signalements et des témoignages de personnes musulmanes vivant dans la peur de se rendre dans leur lieu de culte. Il est profondément inacceptable de voir des gens se réjouir de meurtres d’innocents et de familles, réunies paisiblement et pacifiquement dans un lieu de culte.

Vous trouverez en attaché une copie parmi d’autres de messages haineux qui ont été rapportés à notre association par des citoyens révoltés de voir cette incitation à la haine se répandre en toute impunité. Nous souhaitons qu’une instruction soit ouverte pour trouver les auteurs de ces infractions pénales et les sanctionner sévèrement. Les discours haineux envers les personnes musulmanes sont particulièrement répandus sur les réseaux sociaux et autres emails en chaine. Il est urgent d’agir et de donner un signal fort.

Nous souhaitons aussi qu’une réflexion ait lieu pour assurer une protection renforcée des lieux de culte dans notre pays, notamment les mosquées.

En Belgique, le CCIB a dénombré au moins 14 attaques contre des mosquées ces dernières années (liste non exhaustive) :
– Profanation d’une mosquée à Charleroi en 2011 (mur tagué avec une tête de cochon, une mosquée supprimée et une inscription ISLAM = DANGER),
– Profanation de la mosquée Tevhid à Gand en 2013 (tête de cochon accrochée à la grille de la mosquée avec une inscription FUCK THE ISLAM),
– plusieurs mosquées taguées avec des croix gammées à Slederlo (Genk) en 2013,
– Cocktail molotov sur la façade de la mosquée Abdelkader à Colfontaine en 2013,
– Têtes de cochons sur le nouveau terrain de construction de la mosquée de Retinne en 2015,
– Lettre avec de la poudre contre deux mosquées à Verviers (Assahaba et Sultan Ahmet) en 2015, ainsi que la bourgmestre de Verviers et le Centre Régional Verviétois pour l’Intégration (CRVI),
– Lettres de menace contre trois mosquées de Molenbeek en 2015 (dont la mosquée Attadamoune),
– Tentative d’incendie contre la mosquée de Herstal en 2017,
– Incendie (cocktail molotov) de la mosquée de Tubize en 2016,
– Tract anti-mosquée par un groupe xénophobe à Grimbergen à 2016,
– Appel à la destruction d’une mosquée à Beringen en 2016,
– Têtes de cochon devant le Centre islamique de Ninove en 2018,
– Tentative d’explosion de la mosquée de Droixhe en 2018,
– Mosquée de Louvain maculée d’une croix gammée et d’un message à caractère raciste « Votez N-VA, tous les basanés dehors » en 2018.

Ces attaques ne constituent que la partie visible de l’iceberg

et la réalité est bien plus importante que ces quelques exemples qui témoignent néanmoins de la gravité et d’un passage à l’acte violent qui, sans action, risque de mener à des conséquences plus graves encore.
Nous souhaiterions aussi rencontrer des membres du Gouvernement fédéral et d’Unia pour la mise en place d’une « cellule veille islamophobie », une première dans notre pays.

En vous remerciant pour l’attention que vous accorderez à notre interpellation, nous restons disponibles pour répondre à vos questions et espérons vivement recevoir une suite favorable à notre demande.

Recevez, M. le Procureur, Monsieur le Premier Ministre, Messieurs les Ministres, nos salutations respectueuses.

 

Pour le conseil d’administration du CCIB
Mustapha CHAIRI