Rapport d’activités 2018 – Les femmes toujours plus victimes de l’islamophobie

149
Veilleur de l'Islamophobie en Belgique

« Le mot du Président »

Grâce à de nombreux soutiens, projets, actions, le CCIB est devenu une organisation connue et reconnue tant au niveau régional, national, européen et même international. Le CCIB est sollicité pour son expertise et ses actions de terrains par de nombreuses organisations et institutions.

La mission et la plus-value du CCIB est de construire des solutions avec les citoyen-ne-s discriminé-e-s en partenariat avec des acteurs de la société civile et des institutions publiques pour faire reculer le racisme, la xénophobie et l’islamophobie.

Comme les années précédentes, l’année 2018 fut marquée par de nombreux événements, des succès et des épreuves. Nous avons pu offrir des issues favorables à des victimes de l’islamophobie, grâce au travail de nos bénévoles et aux partenariats que nous avons construits depuis plusieurs années.

Notre service de première ligne d’aide aux victimes, #VICTIMSFIRST, a géré plus de 100 dossiers en 2018. Grâce à ce soutien, le CCIB a apporté bien souvent des issues favorables aux victimes et parfois même des solutions structurelles pour toutes les autres personnes qui souhaitent jouir de leur droit, dans le respect de leur dignité et de leurs convictions.

En 2018, Le CCIB a pu produire pour la première fois son rapport chiffres sur l’islamophobie en Belgique qui est disponible sur notre site internet.

Le CCIB a continué à soutenir plusieurs étudiantes majeures qui défendaient leurs droits à poursuivre leurs études sans discriminations grâce au projet #OpenSchool4Women. Ce projet vise à créer un fonds de soutien et d’assistance juridique à hauteur de 100.000€ afin de soutenir durablement les étudiantes majeures privées d’accès à l’éducation dans l’enseignement supérieur. Ce dossier est actuellement au niveau de la Cour Constitutionnelle et reste une de nos priorités. Ce projet démarré en 2016 reste nécessaire et d’actualité car aucun de nos ministres n’a donné une suite favorable à nos demandes pour faire respecter les droits fondamentaux des étudiantes concernées.

Le projet de formation de Veilleurs de l’islamophobie en Belgique « #VIB » a permis de former une vingtaine de personnes à la cyberhaine en 2018 et nous souhaitons poursuivre ce projet les prochaines années.

Le projet #OpenJobTesting, qui vise à développer une analyse exploratoire sur les tests de situation pour détecter les discriminations à l’emploi s’est terminé en décembre 2018, les résultats de ce projet innovant seront annoncés pour le quatrième trimestre 2019.

En septembre 2018, la Semaine Bruxelloise d’Actions contre la Haine et l’Islamophobie « SBAHI » s’est déroulée du 7 au 21 septembre 2018, avec un très bon accueil du public et des médias.

De nombreuses participations à des séminaires, des débats, des formations des collaborations ont permis au CCIB de mieux faire comprendre que l’islamophobie n’est pas qu’un concept, mais malheureusement une réalité de notre société qui nécessite la mobilisation de toutes et tous. Plus que jamais, la vigilance citoyenne est de mise pour défendre le projet d’une société plus inclusive et plus respectueuse.

Au nom de toute l’équipe du CCIB, nous tenons à vous réitérer nos remerciements à chacune et chacun pour le soutien que vous nous apportez. Face au fléau de la haine, chaque soutien est important. Chaque soutien compte.

Mustapha CHAIRI,
Pour le Conseil d’Administration du CCIB asbl.

lienpdf