Rapport chiffres 2019 : « En Belgique, neuf victimes de l’islamophobie sur 10 sont des femmes »

169
RapportChiffres2019

A l’occasion de la « Semaine Bruxelloise d’Actions contre la Haine et l’Islamophobie – SBAHI » qui se déroule du 18/9/2020 au 25/9/2020, le Collectif Contre l’Islamophobie en Belgique publie son rapport chiffres 2019 qui donne un état de la situation de l’islamophobie en Belgique. 

« En Belgique, neuf victimes de l’islamophobie sur 10 sont des femmes »

L’islamophobie est définie comme une des formes contemporaines des manifestations du racisme et de la xénophobie dans notre société envers les personnes musulmanes (ou assimilées comme telles). En ce sens, l’islamophobie est une atteinte à notre état de droit et à notre pacte social et sociétal. Cela nous concerne tou.te.s. 

La collecte des faits islamophobes est un travail de chaque jour : cette collecte nécessite à la fois une méthode de recensement, de prise de contact avec les victimes, d’écoute de leur souffrance, d’objectivation des faits, de caractérisation des actes rapportés, de conseils pour envisager une médiation, un rappel de la loi, voire en dernier recours d’une action en justice. Il est impératif de pouvoir collecter de manière rigoureuse et méthodique les actes islamophobes pour déterminer un état de la situation des manifestations du rejet, de la haine et de la violence dans notre société démocratique et cosmopolite sous tensions.

Pour réaliser ce rapport, qui porte sur le travail d’une année complète, le CCIB tient à remercier ses bénévoles sans qui ce travail ne serait pas possible, son équipe de soutien de première ligne, ses soutiens juridiques, ses partenaires ainsi qu’UNIA ( Centre interfédéral pour l’égalité des chances et la lutte contre les discriminations ) avec qui nous entretenons une collaboration pour analyser les actes islamophobes et assurer un suivi pertinent, dans le dialogue et l’échange continu.

Notre travail de collecte ne s’arrête pas qu’aux actes infractionnels relatifs à l’islamophobie. Afin de concrétiser notre vision d’une société plus inclusive et plus respectueuse, le CCIB publie aussi dans son rapport chiffres quelques bonnes pratiques et des initiatives inspirantes qui sont d’autant d’actes concrets qui promeuvent l’égalité, la liberté, le respect et l’inclusion. 

Ces chiffres ne reflètent évidemment que la réalité des actes qui sont transmis à notre association et ils ne représentent en ce sens que la partie visible de l’iceberg. Néanmoins, ils permettent de mieux appréhender la réalité de l’islamophobie en Belgique afin de mieux comprendre les mécanismes de rejet et interpeller nos décideurs pour apporter des solutions et faire appliquer les sanctions en matière d’infraction à la législation anti-discrimination.

Enfin, la Belgique a annoncé sa volonté de mettre enfin sur pied un plan national de lutte contre le racisme et les discriminations. Le CCIB se réjouit de cette priorité du prochain gouvernement et se veut être un partenaire pour élaborer et mettre en oeuvre ce plan. 

 Le Conseil d’Administration du CCIB asbl

lienpdf